Mode Shopping

Lingerie : Comment bien choisir votre soutien-gorge ?

20 avril 2015

Aujourd’hui un sujet qui me tient particulièrement à cœur – puisqu’il me passionne… On va parler LINGERIE !

Non, je ne vous parlerai pas des petites culottes blanches en coton (oui je sais, ça a aussi son côté sexy) mais bien de Lingerie Française ! Et je vais même aller encore plus loin : je vais vous expliquer comment bien choisir votre soutien-gorge ! Loin de moi l’idée de vous prendre pour des idiotes mais vous n’avez certainement pas idée de la complexité de la chose.Vous croyez connaitre votre taille ? Oseriez-vous affirmer que vous n’avez pas de marques sur la peau à la fin de la journée à cause de votre soutien-gorge ? Que l’enlever est un soulagement, une délivrance ?

Mais soyez rassurées les filles, je vais vous délivrer tous mes secrets pour enfin choisir un modèle qui vous convient !

free-audiobook-new-fiction-90kif

Le saviez-vous ?

Notre douce France « berceau de la corseterie », est championne du monde dans l’univers du luxe et du haut de gamme en ce qui concerne la lingerie féminine : le marché français, numéro 1 mondial, compte une cinquantaine de fabricants qui proposent plus de 120 marques. La France est donc le leader mondial dans ce domaine (Cocorico !!)
En Europe, les françaises sont les premières acheteuses de lingerie avec une moyenne de 94€ (138€ pour les 15/24ans) par an… Sans doute parce que nous autres petites françaises savons à quel point il est important de bien se sentir dans son soutif !

Où va-t-on pour acheter sa lingerie ?

Le premier critère est en général le prix… et là mon professionnalisme vous crie : Attention ! Il vaut mieux y mettre le prix pour espérer avoir de la qualité… En effet, vous la garderez plus longtemps (si vous en prenez soin) et cela vous reviendra au final moins cher puisque vous ne serez pas obligée de changer vos soutiens-gorges tous les trois mois. Choisissez donc une enseigne moyen ou haut de gamme, et encore mieux : une marque de lingerie française !

Et clairement les marques prestigieuses c’est pas ce qui manque dans notre beau pays : AUBADE, BARBARA, CHANTELLE, PASSIONATA, EMPREINTE, GERBE, LE CHAT, LEJABY, ANTIGEL, CHANTAL THOMASS… et toutes les autres. Pour une parure simple (soutien-gorge et slip assorti) comptez de 80€ (pour Passionata ou Princesse Tam.Tam) jusqu’à 250€ (pour Eprise ou Lise Charmel).

Chaque marque a évidemment son propre style, son lot de matières phares et ses best-sellers !

150x100_encens_moi_bis_cmjn

En clair, pour une lingerie digne de ce nom, on se dirige plutôt vers ces marques françaises, disponibles pour la plupart dans les magasins Orcanta ou directement dans les boutiques des différentes marques voire sur leurs sites internet. Pour les premières fois je vous conseille de vous rendre en boutique, où les conseillères vous orienteront dans ce large univers complexe…

Et une fois en boutique, on choisit quoi ?

Tout d’abord première question à vous poser : Quelle forme votre poitrine a-t-elle ?!

Pour faire simple, voici quelques trucs à savoir !

  • Vous avez une poitrine « creuse » : on parle ici d’une forme dite « poire », votre sein a un creux sur le dessus (souvent à la suite d’une grossesse, d’un allaitement, d’une perte de poids)
  • Vous avez une poitrine « normale »: elle ressemble plus à une pomme et votre sein pointe vers le haut
  • Vous avez une poitrine « ronde »: plutôt une forme de melon, votre poitrine est généreuse et le dessus du sein est assez bombé

Deuxièmement : Quelle taille faites-vous ?

85B, 110E, 95C… C’est du charabia n’est-ce pas ? Et pourtant je vous assure que c’est hyper simple ! Le nombre correspond à votre tour de dos. Pour le mesurer, rien de plus simple : tenez-vous bien droite devant un miroir, mesurez ensuite le diamètre de la cage thoracique (juste sous votre buste) et assurez-vous que le mètre soit bien droit et bien parallèle au sol !

La lettre correspond quant à elle à la profondeur de votre bonnet. Du A (le plus petit) au G… enfin bon maintenant avec la chirurgie on sait plus vraiment quand ça s’arrête ! C’est d’ailleurs pour cette raison que je vous conseille de demander l’avis d’une professionnelle en magasin.

Troisièmement : Les différentes formes de soutien-gorge ??

En général on choisit la forme de son soutien-gorge selon trois critères : la forme de votre poitrine, sa taille et l’effet recherché.

  • Le Plongeant :

Appelé communément push-up, le plongeant se distingue par son décolleté en V et un entre-bonnet relativement bas. Il est toujours «coqué » et on retrouve des coussinets de rembourrage dans les bonnets (ceux-ci peuvent être amovibles et leur présence n’a normalement pas d’impact sur la taille de votre soutien-gorge).

EFFET : Choisissez cette forme si vous souhaitez que votre poitrine soit « recentrée ».

FORME : Convient plutôt aux poitrines dites « normales »

TAILLE : Du bonnet A au bonnet C (voir D ou E suivant les modèles et les marques)

soutien-gorge-push-up-25C340-15-1-Z

  • La Corbeille :

On trouve deux types de corbeille : simple ou mousse. La corbeille simple sera faite de tulle ou de dentelle tandis que la corbeille mousse sera coquée et parfois munie de coussinets de rembourrage (là aussi ils seront parfois amovibles). Elle peut aussi être droite ou semi-emboîtante (remontant légèrement pour plus de couvrance). La corbeille a un entre-bonnet plus haut et des bretelles plus reculées sur les épaules pour un décolleté rond et visuellement plus dégagé.

EFFET : Choisissez cette forme si vous souhaitez que votre poitrine soit « rehaussée »

FORME : Convient aux poitrines dites « normales », aux « creuses » (elle permettra de rajouter du « pulp » sur le dessus du sein), ainsi qu’aux poitrines «rondes»

TAILLE : Du bonnet B au bonnet G (suivant les modèles et les marques mais vous trouverez rarement du bonnet A)

Soutien-gorge-corbeille-Aubade-Idylle-parisienne-Macaron

  • Le Galbé :

Le galbé a une coque plus ou moins épaisse, il est préformé et vous assure une poitrine ronde.

EFFET : Choisissez cette forme si vous souhaitez que votre poitrine soit « invisible »

FORME : Convient plutôt aux poitrines dites « normales » ainsi qu’aux « rondes »

TAILLE : Du bonnet B au bonnet G (suivant les modèles et les marques… vous trouverez rarement du bonnet A)

soutien-gorge-dim-fit-classique-avec-armatures--noir-femme-ev237_2_zc1

  • L’Enveloppant :

Un spécial « grandes tailles » : dos large pour le maintien et bretelles larges pour le confort des poitrines lourdes. L’entre bonnet est haut et la couvrance est plus importante. Il existe des enveloppants plongeant pour les femmes souhaitant tout de même un décolleté en V et souvent éviter l’effet «placard » (entre-bonnet plus bas et moins de couvrance).

EFFET : Choisissez cette forme si vous souhaitez que votre poitrine soit « replacée » naturellement

FORME : Convient plutôt aux poitrines « rondes »

TAILLE : Du bonnet E au bonnet G (suivant les modèles et les marques, vous trouverez parfois des enveloppants dès le bonnet B)

Soutien-Gorge_avec_armatures_FANTASIE_Elodie_Noir_p_55-23062013

Quatrièmement : Les couleurs ??

Les beaux jours arrivent, alors on va commencer à porter plus de vêtements clairs. Choisissez donc des couleurs poudrées pour plus de discrétion ou du naturel pour l’invisibilité (beige, chair). Sous le blanc, vous pouvez porter des couleurs se rapprochant de votre teint de peau (rose poudré par exemple) ou même du rouge (si si, je vous assure !). Ou sinon faites les fofolles et mettez du flashy (l’été tout est permis non ??).

Pour la séduction on préférera du noir, du rouge, les combos noir et rose ou noir et rouge.

Dernière étape : L’essayage ?

Chaque étape de «vérification» est cruciale et va vous aider à confirmer votre taille !

D’abord on repositionne la poitrine dans le soutien-gorge : c’est d’ailleurs un geste que vous devez faire quotidiennement ! Il suffit de glisser votre main à l’intérieur de chacun de vos bonnets et repositionner le sein de l’extérieur vers l’intérieur du bonnet. Cela permet de recentrer votre poitrine et de bien remplir les bonnets de votre soutien-gorge. Si le bonnet est trop petit il va «couper» votre sein et vous distinguerez une bosse par dessus votre soutien-gorge (on évite de faire un bourrelet avec son sein les filles, vous allez vous faire mal… et en plus c’est pas joli !). Si le bonnet est trop grand vous constaterez un espace entre le soutien-gorge et votre sein (là vous n’êtes pas maintenue correctement et c’est pas top non plus).

On ajuste les bretelles : réglez-les de manière à pouvoir glisser facilement votre index entre vos bretelles et vos épaules. Les deux bretelles ne doivent pas être obligatoirement positionnées à la même hauteur. Leur réglage s’adapte à la morphologie de l’épaule (plus ou moins tombante) et au volume des seins. Ainsi si l’un des seins est plus fort que l’autre il faudra donc adapter le réglage.

Les bretelles peuvent avoir besoin d’être réglées à nouveau après plusieurs lavages, pensez-y ! Si elles vous coupent les épaules c’est qu’elles sont trop serrées. Ce n’est d’ailleurs pas la bretelle qui vous maintient mais la bande de dos (Erreur à éviter : essayer de compenser un mauvais maintien de votre soutien-gorge par des bretelles trop serrées !).

Ajustez ensuite votre agrafe dans le dos. Idéalement, pour un soutien-gorge neuf et pour un meilleur maintien, l’agrafage doit être au plus large mais vous devez pouvoir fermer votre soutien-gorge au cran intermédiaire. Lorsque votre dos est bien ajusté, vous devez pouvoir glisser vos doigts entre votre peau et la bande. Celle-ci doit être à la fois tendue et élastique. Si la bande du dos remonte et/ou que l’entre-bonnet de votre soutien-gorge n’est pas bien en contact avec votre entre-seins, il est préférable de prendre une taille de dos plus petite et une taille de bonnet plus grande.

Regardez votre entre-bonnet et vérifiez qu’il épouse bien votre peau : il ne doit ni être trop lâche ni vous couper la poitrine. Si vous sentez qu’il appuie trop, le bonnet n’est pas assez profond ou le tour de dos est trop petit. Si votre entre-bonnet se décolle c’est soit que le tour de dos est trop grand, soit que le bonnet n’est pas assez profond.

Vérifiez que vos armatures ne soient ni trop petites ni trop grandes. Elles doivent «englober» parfaitement votre poitrine et ne surtout pas vous blesser : ni remonter sur votre poitrine (le tour de dos serait trop petit) ni vous gêner sous les aisselles (tour de dos trop grand).

Levez enfin les bras en l’air et rabaissez-les. Votre soutien-gorge doit rester stable et ne pas bouger au niveau du bonnet, du dos et des bretelles !

Chantal-Thomass_1-1

Et voilà les minettes ! Vous êtes devenues des pro du soutif, et en plus désormais vous êtes une bombe !


Bannières générales - 728x90

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire