Bien être

J’ai testé : La Trichotherapy !

31 août 2017

Après avoir bien profité de la plage, des mojitos et du soleil, on apprécie le hâle doré de sa peau, les reflets clairs dans ses cheveux… Oui enfin, les cheveux, vaut mieux les regarder de loin, parce que là « Ma chérie, ça va pas dou tout ! ».

 

 

Cet Été, la règle des trois S (Sel-Sable-Soleil) a, une fois de plus, eu raison de ma crinière. Autant vous dire que pour me pavaner sur la plage, cette sauvagerie ne me dérangeait nullement, bien au contraire j’adore cet effet décoiffé, ce wavy bien prononcé, ce look mi-Shakira-mi-Beyoncé si sexy ! Mais j’ai eu beau les protéger, les soigner, et les nourrir, le bilan à quelques jours de la rentrée est assez catastrophique : c’est sec, rêche, cassant, terne, ça s’emmêle et ça part dans tous les sens… et les pointes je ne vous en parle même pas !

 

 

Je profitais d’un déjeuner avec ma maman pour lui faire part de mes angoisses :

« Il va falloir que je coupe mes cheveux ! Ça va plus là ! Non mais regarde, ça ressemble plus à rien… Oh là là, va falloir couper. Va falloir couper 5 centimètres. Je vais faire une dépression capillaire !

– Mais non, Justine-Drama-Queen, calme-toi ! T’es pas obligée de couper, tu sais, tu peux faire une TRICHOTHERAPY.

– Une Tricot-quoi  ?

– Bref, une coupe-énergétique… Attends, j’appelle Sylvie !»

 

Un peu plus tard dans son salon, Sylvie m’explique qu’elle est coiffeuse-énergéticienne.

Je suis un peu sur la réserve alors elle me rassure : la TRICHOTHERAPY c’est la thérapie du cheveu (pas du tricot !), et coupe-énergétique c’est le nom qu’on lui donne familièrement… sauf que ce n’est pas juste une coupe. J’apprends alors que les cheveux captent différentes énergies, qu’ils intègrent ce qui est présent dans le sang et la sueur en poussant et qu’ils se chargent de toxines lorsque nous sommes stressés. Je comprends que le cheveu est notre reflet : lorsque nous allons mal, il perd de sa brillance, de sa vitalité.

Pour répondre à cette problématique Jill Andrieu, une coiffeuse renommée, a développé cette méthode après s’être formée à l’énergétique. Elle a formé 150 coiffeurs-énergéticiens dans toute la France.

Sylvie me parle alors d’un accompagnement physiologique, émotionnel et énergétique qui vise à libérer mes cheveux de ses toxines, dynamiser l’énergie vitale et stimuler les méridiens crâniens grâce à des vibrations.

 

Après un shampooing aux huiles essentielles, je me retrouve dans une pièce à l’écart du vrombissement des sèche-cheveux, dans une ambiance apaisante et calme. Sylvie m’installe confortablement sur un « vrai » fauteuil, en face d’un grand miroir, et me propose de me mettre pieds nus avant de s’installer près de moi pour me présenter le protocole de la coupe : d’abord un massage énergétique, puis une coupe au sabre, et enfin une harmonisation au rasoir. Elle me présente alors un TANTO, petit sabre japonais utilisé par les Samouraïs et me propose de le tenir pendant le massage.

Avant de commencer, Sylvie me prévient qu’il est possible que je ressente différentes émotions durant la coupe : il se peut que je sois dans un état de bien-être mais aussi que cela fasse remonter en moi des sensations plus fortes. « Laisses toi aller », me conseille-t-elle. A cet instant, une partie de moi appréhende et partirai bien en courant, mais je suis en confiance et je me sens bien, alors je respire un bon coup et ferme les yeux…

Pendant environ 5 minutes les mains de Sylvie enveloppent mon crâne de mouvements lents. Le massage énergétique me détend complètement, je respire au rythme des pressions de ses mains sur mon front, l’arrière de ma tête… Mon esprit se vide complètement. Elle mouille ensuite mes cheveux dans un geste maternel, en les caressant. C’est très agréable.

Je n’ouvre même pas les yeux quand elle prend délicatement le sabre entre mes doigts pour procéder à la coupe au TANTO. Mèche à mèche, elle fait glisser la lame contre mes cheveux en la ramenant vers elle. La vibration remonte par les écailles le long du cheveu jusqu’au bulbe, et craque doucement. La mèche retombe, si légère que j’ai la sensation qu’on m’en a enlevé la moitié. A la première mèche, j’ai entrouvert discrètement une paupière afin de vérifier que c’était juste une impression et aussitôt rassurée j’ai pu refermer l’œil et profiter pleinement des sensations. Les gestes sont lents, doux. Ça tire mais ce n’est pas désagréable, je me surprends même à attendre d’entendre le crépitement des bulbes. Le premier côté terminé, je me rends aussi compte que l’autre me semble lourd, comme si les cheveux qui n’avaient pas encore rencontré la lame me pesaient. La répétition du geste est soporifique. Je suis absorbée, déconnectée de ce qu’il se passe autour de moi, du reste de mon corps, comme si il était enveloppé dans un cocon. Toute ma concentration se porte sur les mouvements de Sylvie, le doux bruit de la lame qui ouvrent les écailles de mes cheveux : hypnotisant.

L’harmonisation se fait ensuite avec un rasoir « coupe-choux », pour refermer et lisser les écailles de mes cheveux de la racine jusqu’aux pointes. Au bruit je sens que ça accroche légèrement, mais plus le rasoir passe, plus le bruit s’estompe : les mèches sont plus douces et mes cheveux complètement séchés.

A la fin de la coupe, je reprends doucement mes esprits. Sylvie me donne ensuite l’enveloppe où elle a déposé les quelques millimètres de cheveux coupés, ceux abîmés, dont le sabre m’a soulagé. A ma surprise il y en a peu, bien moins que ce que je pensais. Et pourtant le résultat est incroyable ! Ma chevelure est souple, légère, brillante comme après un soin miraculeux. Mufasa a laissé place à Raiponce à ma plus grande satisfaction.

Il faut savoir que la TRICOTHERAPY peut s’adapter à tous les cheveux. Peu importe votre style, votre âge, ou votre longueur capillaire, vous pourrez en profiter pour un budget moyen de 80€.

Je pense avoir choisis une période stratégique pour tester les bienfaits de ce concept, autant sur le plan esthétique que mental. J’ai échangé depuis avec plusieurs personnes qui avaient déjà fait une coupe-énergétique, et chacune a vécu cette expérience différemment au niveau des sensations et des émotions. Je remercie évidemment Sylvie pour cette découverte (et ma maman pour sa patience et ses conseils salvateurs !).

Il est évident que je recommande cette « thérapie » et ce peu importe le moment de l’année. Pourquoi pas ne serait-ce que pour vous offrir une occasion de vous faire chouchouter de manière inédite ?

 

Pour ma part je compte bien remettre ça ! D’ailleurs, je pensais profiter des changements de saisons pour présenter de nouveau mes cheveux à la lame du TANTO, donc next step à l’Automne. Mais enfin, actuellement, on entend déjà bien assez que l’hiver vient pour que j’en rajoute une couche (Avis aux fans de GOT, nous aussi on est sous le choc et on meurt d’impatience de découvrir la suite) ! Profitons plutôt d’un doux Été indien et d’une rentrée sereine, avec de beaux cheveux soyeux et l’esprit détendu.

 

Et vous les filles, la TRICHOTHERAPY, ça vous tente ?

 

Vous trouverez la liste de tous les ambassadeurs de la TRICHOTHERAPY sur le site: http://www.coiffeur-energeticien.com/.

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire