Bien être Hong Kong Lifestyle

Bien-être : la méditation, ou comment muscler son cerveau

19 octobre 2015

Mens sana in corpore sano. Vous avez probablement déjà entendu ou lu cette phrase et tout comme moi, cela vous a très sûrement fait sourire en coin ! Et bien, préparez-vous à changer d’avis… Rassurez-vous, je ne vais vous parler ni fitness, ni régime. Je suis une très mauvaise élève en ce qui concerne ma fréquentation d’une salle de sport et j’aime trop le vin & le fromage pour ne manger que des crudités.

Aujourd’hui, je vais vous présenter une activité que j’ai découverte il y a quelques mois et que j’affectionne un peu plus chaque jour : la méditation. Je vous vois déjà tordre du nez, je ne suis pas en train de me transformer en moine bouddhiste mais il est vrai que la méditation me permet d’apaiser sensiblement mon quotidien.

Il y a quelque mois j’ai du faire ça à un gros coup de pression au bureau ainsi qu’une triste annonce concernant la santé de mon papa… Autant vous dire que j’ai eu du mal à garder la tête haute, je dormais mal et j’étais stressée H24. Assez rapidement j’ai compris que j’allais avoir besoin d’un petit coup de pouce pour relativiser et aller de l’avant. Au détour d’une conversation banale, une copine me parle de cette nouvelle application magique et me conseille de tenter le coup. Ni une, ni deux, me voilà sur mon AppStore pour télécharger Headspace.

L’idée est simple : apprendre à méditer pour que chacun puisse vivre une vie plus heureuse et plus saine.

On s’occupe bien de notre corps et de notre peau, pourquoi ne pas s’occuper de notre tête ? Les effets sont censés être nombreux et divers : diminution du stress & de l’anxiété, amélioration de la concentration, de la créativité & des relations humaines. Tout un programme !

Le fondateur, Andy Puddicombe, a passé 10 ans à parcourir le monde en méditant jusqu’à devenir officiellement moine tibétain. Aujourd’hui, il « guide » plus d’un million de gens aux quatre coins du monde à travers Headspace.

Concrètement, comment ça marche ?

On télécharge gratuitement l’application disponible pour Apple et Android (on peut aussi accéder aux mêmes services via le site Internet). On s’inscrit en rentrant son adresse mail et on bénéfice automatiquement de 10 séances guidées offertes. Les 10 premières séances durent 10 minutes et sont une introduction à la méditation. Je précise tout de suite que tout est en anglais (l’application et les séances guidées). Pas de vocabulaire technique & compliqué mais sachez-le quand même. Andy nous apprend à contrôler notre respiration, à prendre conscience de notre corps, à écouter les bruits qui nous entourent et surtout à se détendre ! Il ne s’agit absolument pas de ne penser à rien du tout mais plutôt d’entraîner son esprit à laisser les idées aller & venir et à s’en isoler quand nécessaire.

Au bout des 10 séances, vous pouvez vous abonner pour moins de 10€ par mois (plusieurs formules sont disponibles) et vous accédez à un autre module de 10 séances. Celles-ci durent 15 minutes. Ensuite, on passe à un troisième module de 10 autres séances de 20 minutes. Une fois terminé les 30 séances appelées « fondation », on a accès à des modules thématiques : santé, relations, performance, etc. Sont également disponibles des mini-sessions de 3 minutes en cas d’urgence !

3_etapes_pour_commencer_la_meditation1

Et pour moi, ça se passe comment ?

Je ne vais pas vous mentir, au début c’est dur. À essayer de ne se concentrer sur rien, on se crispe… Puis on divague et on culpabilise de ne plus suivre les instructions d’Andy… Mais en persévérant et se forçant un peu les premières fois, je vous assure que le bénéfice détente est au rendez-vous ! J’essaie de méditer 4 fois par semaine, de préférence le matin (j’ai tendance à m’endormir si je le fais le soir). Pour être sûre de m’y tenir, je programme mon réveil une demi-heure plus tôt 3 fois par semaine et je fais ma quatrième séance le dimanche en fin d’après-midi. Il est conseillé de s’asseoir sur une chaise mais j’aime faire ça assise en tailleur sur mon canapé. Si vous avez un long trajet le matin, il vous suffit d’une paire d’écouteurs et le tour est joué (attention, on ne médite pas en conduisant !). Le seul impératif est d’être confortablement assis et de pouvoir fermer les yeux. Il m’est également arrivée de faire ma séance pendant la pause déjeuner, assise dans un parc. À vous de trouver l’endroit et le moment qui vous semblent bien.

Aujourd’hui, j’attaque le module de 20 minutes. Il m’arrive de réussir certaines séances mieux que d’autres mais j’essaie de ne culpabiliser (c’est d’ailleurs le thème d’une session). Je ne suis pas (encore) devenue aussi sage que le Daïli Lama mais je dors bien mieux (fini les cauchemars d’angoisse qui me réveillaient à 3h du matin) et je commence la journée avec sérénité. Je continue à piquer des coups de gueule au bureau, je suis toujours inquiète pour mon papa mais globalement, je relativise beaucoup plus facilement et j’arrive à faire abstraction des pensées nocives qui parasitent notre quotidien.

J’ai encore du chemin à parcourir mais tout comme parfaire son trait d’eyeliner, la méditation est un entraînement et c’est en exerçant son cerveau régulièrement que l’on parvient à l’apaiser. Alors n’attendez plus, foncez sur Headspace et jugez par vous-même !

guided-meditation

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Suivez-nous sur Instagram @Teampaillettes !